Des personnages illustres

Des personnages illustres

Qui était Christian de Bartillat ?

Christian de Bartillat est né le 25 février 1930 à Saligny-sur-Roudon.

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris en 1952, licencié ès lettres et docteur en sciences économiques, il devint écrivain et éditeur.

Une vie entière consacrée à la littérature !

Il entre dans le groupe Hachette en 1958 pour prendre les rênes de la société Cofec (aujourd’hui points de vente Relay). Il dirige ensuite successivement les éditions Fayard _ d’abord en tant que directeur puis en tant que PDG_ puis les éditions Stock qu’il quitte en 1981 pour fonder sa propre maison d’édition, “Les éditions Christian de Bartillat”. Enfin, en 1990, il fonde une seconde maison d’édition dédiée à la littérature régionale, les “Presses du Village”, à Etrépilly, petit village de Seine-et-Marne dont il fut élu maire de 1977 à 2005.

Au fil de sa carrière d’éditeur, Christian de Bartillat a publié des auteurs prestigieux : l’anglaise Virginia Woolf, l’américain Henry Miller, Juliette Gréco, Melina Mercouri, Salvador Dali ou encore les écrits du pape Paul VI et de Léopold Sédar Senghor.

Mais il fut aussi l’auteur de près d’une trentaine d’ouvrages, dont les derniers furent publiés dans sa propre maison d’édition, Presses du Village qu’il dirigea jusqu’en 2010.

Son premier manuscrit : “Un champ de bataille et de blé. La région nord de Meaux, Multien, Goële, Petite-France”, publié en 1974.

Deux de ses ouvrages furent distingués : “La culture aux ailes de brique. Variation sur un thème mésopotamien” (1979, Albin-Michel), Prix Broquette-Gonin 1980 de l’Académie française ; “Clara Malraux : le regard d’une femme sur son siècle” (1985), Prix Bordin 1987 de l’Académie française.

On lui doit également un livre d’entretiens sur Beckett avec l’épouse du peintre Georges Hayden, ou encore “Christophe ou la Traversée”, “Madame d’Outre-France “, “Vercors. L’homme du siècle à travers son œuvre” etc.

Son dernier manuscrit, “À la recherche du divin. L’imaginaire et l’Occident” est publié en 2009.

Christian de Bartillat est décédé le 21 avril 2012 à Paris, à l’âge de 82 ans.