Des personnages illustres

Des personnages illustres

Qui était Marie Litaudon ?

Née le 25 décembre 1886 au lieu-dit « Chantalouette », à Chevagnes, elle fait ses premières études, de 1899 à 1901, chez les religieuses de Saint-Joseph de Lyon qui avaient un externat à Chevagnes et un pensionnat à Beaulon. Elle prépare et passe le brevet élémentaire en 1901 à Clermont-Ferrand. 

De 1901 à 1909, elle vit en famille dans la « grande maison Charbonnier » à Chevagnes.

Au printemps 1905, elle fait un premier stage de plusieurs mois comme institutrice dans la famille Larouillère. En 1910, elle entre dans l’enseignement libre, le début d’une carrière longue de 27 années.

Premier poste au pensionnat Notre-Dame de Pont-à-Mousson. En 1911, après le décès de sa sœur, elle souhaite se rapprocher de sa famille et vient enseigner à la pension Narcy, à Nevers, puis au pensionnat Saint-Léonard de Corbigny où elle prépare le brevet supérieur qu’elle passe à Paris en novembre 1913.

En 1914, la guerre éclate. Le pensionnat Saint-Léonard devenant hôpital militaire, elle est transférée au pensionnat Jeanne-d’Arc de Nevers où elle reste jusqu’en 1929. Elle entre ensuite au pensionnat Notre-Dame de Moulins pour y enseigner le français et le latin et publie « Un mariage romantique », recueil de lettres inédites d’Achille Allier confiées par une religieuse de l’établissement.

En 1937, elle quitte l’enseignement et revient s’installer à Chevagnes, avec ses parents âgés. Elle commence alors un remarquable travail de recherches sur tout le canton de Chevagnes, aux archives départementales, à la chambre des notaires, dans les mairies, les sacristies des dix paroisses du canton.

Son désir d’utiliser et de faire connaître le fruit de ses découvertes lui font publier quelques études complètes et détaillées en vingt-trois communications données à la Société d’émulation du Bourbonnais. Ce travail d’investigation sur la région de Chevagnes et sur Moulins la passionne.

Elle publie successivement : Une plaquette sur Chevagnes (1938) ; « Moulins en 1460 »* (1947) ; « Histoire du canton de Chevagnes 1er tome »* (1950), « Histoire du canton de Chevagnes 2e tome »* (1952) ; « Moulins en 1660 »* (1961) ; « Jean et Guy de Bourbon »* (1965) ; « Jean et Guy de Bourbon, additif »* (1968).

Marie Litaudon décède le 25 avril 1970, à l’âge de 84 ans.*


Les rééditions réalisées par Chevagnes en Sologne Bourbonnaise sont disponibles auprès des membres de l’association. Renseignement auprès du secrétaire : Robert Thaveau, tél. 04.70.43.40.49. 


Marie Litaudon, son travail remarquable de précision et de rigueur, ses ouvrages connus et souvent cités en référence par nombre d’historiens, ont été un véritable “moteur” à la création de notre association.